Un mot, des titres #2

Nouveau mois, nouveau mot : REVE


Je n'ai pas eu à chercher longtemps !
Maman m'avait offert il y a quelques temps déjà le 1er livre de la famille des Pallières, que nous connaissons puisque nous les avons rencontrés au Cambodge, où Christian et Marie-France ont fondé "Pour un Sourire d'Enfant" un association formidable qui sort les enfants de la décharge de Phnom Penh et les scolarise, tout en apportant aux familles de quoi pallier le manque à gagner...

Je vous invite d'ailleurs à lire le livre écrit par France de Lagarde à ce sujet !
Je ne l'ai pas encore acheté, mais c'est en projet :)

Pour un Sourire d'Enfant

BREF :) revenons à nos moutons !

QUATRE ENFANTS ET UN REVE

Quatre enfants et un rêve

L'auteur :

 La Famille des Pallières, chacun à tour de rôle (enfin... ceux qui pouvaient !)

 Le roman :

Le récit de leur incroyable périple à bord de Nainbus, un camping-car de 6m2
De Paris à Katmandou !

Tout un tas d'aventures, de rencontres, de joies et de peines, pendant plus de 18 mois !
Avec une originalité : la famille chante et joue, une vraie petite chorale, qui permet de communiquer autrement, lorsque la barrière de la langue paraît indépassable...

L'extrait :

"Caroline :

Si un jour vous passez par les collines de Meudon et que vous apercevez, sur un parking, un petit Nain-bus mélancolique, alors n'hésitez pas, montez nous voir ! Sans lits ni beaucoup de meubles, notre appartement vous paraîtra peut-être bien vide, mais il est rempli de rêves, et vous en remporterez sûrement un. Peut-être même partirez-vous à votre tour.

Pour l'école, ne vous inquiétez pas. Vous en apprenez bien plus, et comme nous, vous sauterez certainement une classe. Nous pourrons vous donner des nouvelles récentes de beaucoup de nos amis, de Brian qui a été sauvé par son médecin, d'Ashu qui nous invite à son mariage, de Vipin, etc., mais soyez gentils, n'en demandez pas d'Isaak ni de Shahwali, car nos lettres restent sans réponse. Savez-vous qu'il y a eu quatre mile morts à Hérat ? Et puis s'il vous plaît, quand vous redescendrez, consolez bien nain-bus. Dites lui qu'il ne se rouille pas trop de tristesse et que nous lui préparons de nouvelles aventures."

L'(humble) avis :

C'est formidable. Et bien écrit. Plein d'humour et de poésie.
Comme quoi on peut vivre une extraordinaire aventure humaine avec vraiment pas grand chose ! On sent une grande humilité dans l'écriture, loin des poncifs qu'on voit parfois dans les récits de voyage. S'émerveiller, se remettre en question, relativiser...

***

Posté par Soraya Gillyà13:31 - - Permalien [#]
Tags :